Terre-de-haut (97) L’île Terre de la Gastronomie

Sur les six restaurants Saintois cités dans le nouveau guide Gault & Millau Antilles-Guyane 2019
Deux (Maîtres Restaurateurs) sont situés à Terre-de-Haut.

Une très belle reconnaissance pour le label Maître Restaurateur et Terre-de-Haut qui devient ainsi la meilleure destination gastronomique de l’archipel.
La sélection est effectuée après deux visites des représentants du guide Gault & Millau Antilles-Guyane 2019, venus incognito dans les restaurants évaluer leur cuisine.

LE MIEUX CLASSÉ EST LE RESTAURANT « AU BON VIVRE »
Il est gratifié d’un 13,5/20, deux toques et une mention spéciale pour sa carte des vins et devient le 2ème meilleur restaurant de toute la Guadeloupe, grâce notamment à son jeune chef maître restaurateur Romain Malherbe, âgé de 25 ans.
Le Bon Vivre est un restaurant de style Caribéen situé sur la rue principale du village, à moins de cinq minutes à pied du quai d’arrivée. Il propose une cuisine métissée 100% faite maison élaborée à partir de produits locaux et frais.

LE RESTAURANT TI KAZ LA LE SUIT DE PRÈS
Avec une note de 12/20 et une toque, sous l’égide de son célèbre chef maître restaurateur Philippe Dade et de Marie qu’il a initiée à sa cuisine.
Avec sa belle terrasse les pieds dans l’eau offrant une vue magnifique sur l’une des plus belles baies du monde, le restaurant Ti Kaz La comble les amateurs de gastronomie.
Sa cuisine inventive est orientée produits de la mer mêlant avant gourmandise la cuisine française et créole.


Romain MALHERBE est le chef du restaurant Au Bon Vivre, Maître Restaurateur et Adhérent de l’AFMR

AU BON VIVRE : 30 rue Jean Calot 97137 TERRE DE HAUT
Situez-le sur la Carte des Maîtres Restaurateurs ICI


Philippe DADE est Maître Restaurateur et Adhérent de l’AFMR

TI KAZ LA :10 rue Benoit Cassin 97137 TERRE DE HAUT
Situez-le sur la Carte des Maîtres Restaurateurs ICI


Retrouvez l’article de presse : FRANCE-ANTILLES

CP : France Antilles/Au Bon Vivre/Ti Kaz la/Jad Davenport
Office de Tourisme Terre de Haut Tourisme

Contactez l'AFMR